Aquila Reloaded – Chapitre 13 : Assemblage du circuit imprimé

Hello les Aquilaboys !

On passe aux choses sérieuses sur Aquila, il faut préparer le circuit imprimé !

Où commander un circuit imprimé ?

Alors, pour info j’ai eu la flemme de créer moi-même le circuit imprimé. D’une part il faut une insoleuse, une graveuse, etc… et surtout de la place ! Vivant en appartement, je n’ai pas la place pour réaliser tout ça…

Du coup j’ai préféré passer par un prestataire et j’ai commandé pour info j’ai commandé le circuit chez Util Pocket 😉 Le circuit est livré découpé, étamé, et perçé.

Préparation du circuit imprimé

Transfert de la sérigraphie

Alors, première étape, le circuit est livré sans sérigraphie. Pour faciliter la soudure, voici une petite astuce : utiliser une imprimante laser et un fer à repasser.

Concrètement, j’ai imprimé en « miroir » la sérigraphie sur une feuille blanche, en qualité haute pour maximiser la quantité de toner. Ensuite, j’ai placé la feuille sur le circuit imprimé, puis je l’ai mise à chauffer avec un fer à repasser pendant 2 minutes. (fer réglé à température mini, environ 200 degrés)

En décollant, la sérigraphie apparait. Avec du recul, je n’aurai pas dû imprimer les pastilles, d’autant plus que la sérigraphie s’est légèrement décalée… Je le saurai pour la prochaine fois 😉

Perçage

J’ai demandé un perçage à diamètre standard de 0,8mm. J’ai procédé à l’agrandissement des trous à 1 et 1,5mm quand cela était nécessaire (pour les ponts de diode notamment).

Soudure

Les puristes diraient « brasage » ^^, mais bref, voila le résultat :

NB : le circuit audio n’était pas encore soudé au moment où j’ai pris cette photo

Voila qui est fait, reste plus qu’à faire les tests, ça sera dans le prochain chapitre 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *