Aquila Reloaded – Chapitre 15 : Premiers problèmes et solutions

Hello les AquilaBoyz,

Aujourd’hui il est temps de débriefer sur les premiers résultats de cette plateforme.

La première chose qu’il faut bien remarquer : dans l’ensemble, ça fonctionne bien !

La carte a cependant quelques défauts de conception qu’il faut régler…

Les défauts…

Petite coquille sur les résistances des MOSFET

La première coquille est là… Une petite erreur de positionnement de la résistance de mise à la masse de la GATE (R4) sur le MOSFET T2. Rien de bien grave car le prototype est utilisé avec une seule LED de puissance, et j’utilise le MOSFET estampillé T1.

Le pont de diodes de la LED de puissance chauffe trop !

Ce composant se mange plus de 100W d’énergie, (près de 5A). Malgré la référence de pont choisie, qui tolère bien d’avantage, il chauffe énormément et dépasse les 100°C.

C’est très embêtant…

Une méthode pour mitiger le problème est de monter un radiateur mais l’espace disponible est très restreint… J’ai donc choisi de monter un radiateur « en L », récupéré dans une ancienne alimentation ATX. Faute de mieux…

Par la suite, je vais déporter ce radiateur, mais le mieux serait de prévoir une alimentation à découpage de 35V séparée, sans transformateur, sans redresseur et sans régulateur.

Pour le refroidissement, j’ai opté pour un radiateur qu’on peut récupérer sur une alimentation de PC fixe.

Erreur de masse sur le régulateur

Sur la conception de mon circuit, la tension de 24V est redressée, puis envoyée au régulateur. La masse de la LED est ensuite reliée au circuit MOSFET pour hachage. La masse du circuit MOSFET étant commune avec la masse du circuit 24V, cela a pour effet de bypasser la masse traversant le circuit régulateur.

Au début cela partait d’une bonne idée, car la résistance interne entre la masse d’entrée et la masse de sortie du régulateur est de 0. Sauf que le régulateur mesure l’intensité à la masse. Or, en bypassant, il n’y a plus de régulation de l’intensité, la LED monte à plus de 6A, ce qui va la détruire…

De ce fait, j’ai isolé la masse 24V du reste du circuit. Cela me permet de relier la masse de sortie du régulateur avec le plan de masse du reste du circuit.

Il a fallu faire une modification sur le prototype en donnant deux coups de Dremel (a droite et en bas), puis en réalisant un pontage pour rétablir la continuité de la masse.

La LED rouge est mal placée

Malheureusement, petite erreur de calcul… la LED rouge tombe en plein sur l’emplacement du microphone. J’ai donc fait le choix de ne pas la faire dépasser du châssis, on la voit au travers de la grille d’aération.

Par contre, sur la nouvelle version du typon, je l’ai déplacée.

Résultat final

Voici la nouvelle version du typon tenant compte de ces corrections.

  • La résistance R4 est corrigée
  • Plan de masse 24V isolé, j’ai revu les affectations des branchements sur les borniers. Cela permet aussi d’externaliser l’alimentation si besoin, d’un point de vue câblage.
  • La LED rouge est désormais bien placée
  • Ajout d’un symbole « + » sur le connecteur MIC

 

Autres améliorations en étude

Je travaille sur de nouvelles modifications permettant d’améliorer à moindre cout le projecteur :

  • Déplacer le connecteur d’alimentation 12V (il est en plein dans l’axe de l’entretoise de fixation du support au châssis)
  • Rendre les redresseurs optionnels (voire carrément les supprimer)
  • Remplacement du transformateur par une alimentation à découpage de 12V, 13A, qui alimentera à la fois la carte électronique et la LED
  • Ajout d’une diode en entrée du 7805, pour éviter que le courant 5V de l’USB ne fuite sur le circuit 12V (les ventilos continuent de tourner à vitesse très réduite si l’alimentation 230V est coupée mais que la carte est encore reliée en USB)

C’est tout pour aujourd’hui, maintenant, il faut passer au code 😉

2 commentaires:

  1. Merci beaucoup 🙂
    Pour l’instant le projet est en standby en raison d’un projet de vie 🙂
    Mais si vous voulez, je peux vous envoyer le code source « beta » qui fonctionne déjà très bien quand le scan est asservi en DMX.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *